www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Lozère

Vous êtes actuellement : Coronavirus 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
12 février 2021

Nouveau protocole sanitaire : synthèse et analyse

Le protocole sanitaire a été modifié le 1er février, ainsi que la FAQ ministérielle. Auparavant, le ministère affirmait que "les enfants jeunes sont peu à risque de forme grave et peu actifs dans la chaîne de transmission", cette mention est supprimée. En découlent plusieurs modifications non-négligeables, mais toujours pas suffisantes sur certaines points pour assurer une réelle protection des élèves et des personnels.

=> Le protocole sanitaire du 1er février

PDF - 475.2 ko
protocole-sanitaire---ann-e-scolaire-2020-2021-71258

=> La nouvelle FAQ du 8 février

PDF - 599 ko
faq-coronavirus-2020-71379

Ci-dessous, le point sur les modifications et l’analyse du SNUipp-FSU.

Masques

A partir du 1er février, avec une tolérance jusqu’au 8 février, les masques portés par les adultes comme les élèves à partir de l’élémentaire doivent être des masques chirurgicaux ou des masques "grand public" de catégorie 1 (comme ceux qui ont été fournis par le ministère). Les masques faits maison sont donc interdits, tout comme les masques grand public de catégorie 2.

Les masques pour les élèves restent à la charge des familles, mais les écoles doivent être à nouveau dotées de masques grand public de catégorie 1 pour les enfants qui en seraient dépourvus.

=> Analyse du SNUipp-FSU : Pour les personnels, cela ne répond pas à notre demande de masques chirurgicaux fournis par le ministère, qui sont pourtant plus protecteurs. Pour les élèves, la charge financière repose sur les familles, tandis l’application réelle repose entièrement sur les équipes enseignantes...

Gestion des cas contacts

- En maternelle : Si un élève est positif, toutes les personnes non-masquées deviennent cas contact : cela entraine donc la fermeture de la classe et l’isolement des autres élèves, mais pas l’enseignant-e et l’ATSEM... De même, les élèves ne sont pas reconnus cas contact si un adulte masqué est positif.

- En élémentaire : Pas de changement. En s’appuyant sur le port du masque, le ministère établit que l’apparition d’un cas confirmé parmi les personnels ou les élèves n’implique pas de contacts à risque dans la classe. Ce n’est que dans le cas où au moins 3 élèves seraient positifs au même moment que les élèves et les personnels de la classe sont considérés comme contacts à risque...

- Cas particuliers avec les variants plus contagieux : Si un variant est confirmé chez un élève ou un adulte, la classe est systématiquement fermée. En cas de suspicion de variant, la situation est appréciée au cas par cas…

=> L’analyse du SNUipp-FSU : Les règles évoluent en partie dans un sens plus protecteur à la maternelle, mais cela reste insuffisant. Rien pour l’élémentaire. Quant à la prise en compte des variants, elle va se heurter au temps nécessaire pour leur identification...

Ventilation des classes

La ventilation de 15 minutes doit toujours être effectuée avant et après le temps de classe, aux récréations ainsi que durant la pause méridienne. En complément s’ajoute maintenant une aération toutes les heures pendant quelques minutes.

=> L’analyse du SNUipp-FSU : Une aération plus régulière est effectivement nécessaire pour limiter les risques, mais ce n’est pas forcément possible : salles sans possibilité d’aération, aération problématique en plein hiver... D’autres pays ont investi depuis 1 an pour installer une ventilation mécanique ou des purificateurs d’air dans les locaux scolaires, mais le gouvernement français n’a rien voulu anticiper...

Distances à la cantine

A la cantine, le protocole impose le principe du non-brassage. Les groupes d’élèves déjeunent ensemble en maintenant une distance d’au moins deux mètres entre 2 groupes. La stabilité des groupes d’élèves déjeunant à une même table est privilégiée. Entrée en vigueur : au plus tard le 8 février.

=> L’analyse du SNUipp-FSU : tandis que le décret du 27 janvier indique une distance "d’au moins 2m entre deux personnes", la FAQ ministérielle évoque une distance de 2m entre 2 groupes, ce qui n’est pas la même chose (mais semble la seule chose applicable sans aménagements lourds).

Bilan

Ces évolutions réglementaires sont une légère évolution allant vers davantage de protection, mais elles sont très insuffisantes et ne vont demander aucun effort au ministère : tout est reporté sur les familles (achat des masques), les communes (aménagement des cantines) et des équipes enseignantes...

Nous continuons à demander des masques chirurgicaux pour les personnels, des recrutements sur liste complémentaire pour assurer les les remplacements et limiter les effectifs par classe etc.

 

13 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp Lozère Espace Jean Jaurès 48000 MENDE Tel : 04 66 49 15 90 Courriel : snu48@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Lozère, tous droits réservés.