www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Lozère

Vous êtes actuellement : Actualités 

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}
4 novembre 2020

Groupe de Travail départemental sur la direction d’école

Compte rendu du GT direction du 4 novembre

Un Groupe de Travail « direction » s’est réuni ce jour suivant la déclinaison de deux derniers GT (janvier 2019 et janvier 2020), à savoir : les 8 directeurs-trices désignés.es arbitrairement par l’administration, les organisions syndicales avec 3 représentants.es du Snuipp Mathilde Folco, Nathalie Perretet Christian Rameau ( Snudi-FO absent), les 3 IEN, la Secrétaire Générale, la DRHE et le Dasen pour l’introduction, M Marti IEN-A, ayant conduit la suite de la réunion.

A noter que cette réunion avait été déprogrammée pendant les vacances au profit d’une réunion pour tous.tes les directeurs-trices du département. La crise sanitaire en a décidé autrement pour revenir ce jour à un GT en petit groupe.

Ce Groupe de Travail avait pour nouvel ordre du jour :

- point de rentrée 2 novembre (traité uniquement par le Dasen) ,

- réflexion autour des contenus de formations et de modalité d’échange entre pairs à proposer aux directeurs.

En introduction, Le SNUipp a fait remarquer qu’un travail d’analyse avait déjà été réalisé et des thématiques identifiées lors des précédentes réunions, même s’il comprenait que l’actualité puisse primer sur le thème de travail initialement défini en janvier 2020.

Ce GT a été riche en propositions émanant de tous les participants, toutefois il n’en demeure pas moins que nous avons senti une différence d’approche. Nous ne sommes plus dans l’apport du terrain pour évoquer les problèmes, le malaise lié le plus souvent à la surcharge de travail pour la gestion de la direction et le manque de reconnaissance institutionnelle. Il s’agissait aujourd’hui de répertorier les thématiques de formation des personnels de direction pour répondre à la gestion de l’école selon les critères de l’institution.

- pour les besoins en formation, de nombreux thèmes comme la place du directeur-trice dans la chaîne de responsabilité, les droits et devoirs des directeurs-trices, la sécurité, l’utilisation du numérique, les relation avec les partenaires et les familles, l’animation d’équipe, le volet social et juridique concernant les élèves ont été listés.

Le SNUipp-FSU a exprimé la nécessité de recueillir l’avis de l’ensemble des directeurs-trices du département afin de rester au plus près du terrain.

Il semblerait que l’on s’oriente vers le recueil des besoins à partir de ces thèmes à prioriser auxquels devrait être ajouter un espace de libre expression pour l’expression éventuelle d’autres besoins en formation.

En référence à la circulaire du 25 aout 2020, l’IEN-A a confirmé le retour de la gestion par les équipes d’une partie des 108 heures (hors Conseils d’écoles et formation). Pour les directeurs, il sera possible des cette années de choisir 12 heures spécifiques dans le cadre des animations pédagogiques : 6 h de formations et 6h d’échanges entres pairs .

Pour le SNUipp, sous couvert de Groupe de Travail nécessaire et attendu par la profession, l’institution met en place des modalités descendantes de formation (circulaire du 28/08/2020) pour conformer le fonctionnement des directions d’école selon la vision ministérielle, alors que les attentes immédiates sont déjà pointées : temps, personnels d’accompagnement administratif formés et reconnaissance salariale indiciaire. On voit plutôt arriver insidieusement le changement du statut du « super » directeur mettant à mal le fonctionnement collégial de la direction d’école.

- Après le volet formation, les modalités des échanges entre pairs, inscrits dans la circulaire du 25 août, ont été définis. L‘ensemble de participants ont validé le principe de se réunir par secteur géographique, avec ou sans l’équipe de circonscriptions à la demande des groupes constitués.

Lors de ce GT, le constat du manque de temps pour les missions de direction a été unanime. De même ont été dénoncé les accrocs à la formation initiale des directeurs ces deux dernière années, tant pour les directeurs nommés que pour les faisant fonction. L’administration a fait amende honorable tout en rappelant que les équipes de circonscriptions sont disponibles à la demande. Pour le SNUipp, cet accompagnement ne peut venir qu’en complément de la formation initiale et continue.

Le SNUipp a profité de cette instance pour dénoncer le retard dans le versement de la prime COVID pour la direction , mais aussi le fait et qu’elle ne le serait accordée qu’au directeur-trice en poste au 1er septembre 2020. Il s’est aussi indigné que rien ne soit prévu en terme de reconnaissance salariale pour tous les personnels qui ont œuvré sans relâche pour tenir à bout de bras l’école depuis le 11 mars, et même bien avant ….

 

14 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp Lozère Espace Jean Jaurès 48000 MENDE Tel : 04 66 49 15 90 Courriel : snu48@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Lozère, tous droits réservés.