www.snuipp.fr

SNUipp-FSU de la Lozère

Vous êtes actuellement : Promotions  

fontsizeup fontsizedown impression s'abonner  à la rubrique {}

Dans la même rubrique

8 janvier 2018

CAPD promotions, 22 décembre 2018

CAPD promotions du 22 décembre 2017

Vers la fin du paritarisme ?

La CAPD réunie ce jour a statué sur les promotions accélérées du 6ème au 7ème et du 8ème au 9ème échelon. Toutes les autres promotions étant automatiques depuis le 1er septembre dans le cadre de PPCR.

Pour cette année, les 30 % de promus avec l’accélération de 1 an ont été classés selon l’ancien barème : AGS + 2 fois la note pédagogique. Toutefois, la période de référence pour la prise en compte de la note est arrêtée par le ministère : elle va du 1/09/2013 au 31/08/2016

Selon la date de leur dernière inspection, les enseignants peuvent se retrouver dans 4 situations différentes :

1) L’enseignant a obtenu une note dans la période de référence : c’est celle-ci qui est retenue.

2) L’enseignant n’a pas eu de note dans la période de référence : la note prise en compte est celle obtenue pendant l’année scolaire 2016/2017.

3) Si aucune note dans la période de référence ni en 2016/2017, c’est la note antérieure à 2013 qui est prise en compte avec une péréquation de 0.25 par année de retard (exemple note en 2012 = 0.25, note en 2011 = 0.50 de bonification de la note….)

4) Si l’enseignant a obtenu 2 notes : 1 dans la période de référence et une nouvelle en 2016/2017, c’est la note de la période de référence qui est prise en compte. Les rendez-vous de carrière ne sont pas pris en compte cette année (année transitoire)

Pour le SNUipp, le fait qu’il y ait 4 situations différentes induit des inégalités de traitement. Ne pas prendre en compte pour tous la dernière note d’inspection pénalise certains collègues qui bien sûr ne choisissent pas la date de leur inspection !

De plus, le travail de vérification des représentants des personnels pour assurer l’équité et la transparence est de nouveau mis à mal :

Les services de la DSDEN 48 ont transmis uniquement la liste des promouvables sans précisions sur la situation prise en compte pour chaque enseignant, "le ministère ayant refusé que des documents annexes soient transmis !"

De même, à ce jour et malgré nos demandes nous n’avons pas été destinataires des listes de reclassement au 1er septembre alors que cela concerne tous les enseignants…

Lors de la précédente CAPD, le SNUipp avait dénoncé l’opacité dans la gestion des carrières et malheureusement tout nous laisse à penser que la situation ne s’améliore pas.

Qu’en sera-t-il l’an prochain quand le DASEN affirme que seul critère sera le mérite…

Le fameux « vivier » de 30% d’excellents promus avec un an d’avance sera déterminé uniquement par le Rendez-Vous de Carrière et par l’appréciation de l’IEN arrêtée par le DASEN parfois de nombreux mois après l’entretien :

les enseignants concernés par ce rendez-vous de carrière dès décembre 2017 devront attendre septembre 2018 pour connaître l’avis qui leur a été donné : et oui ! Comment sinon limiter les avis excellents à 30 % ????

Pour le SNUipp ce n’est pas acceptable : lors du rendez-vous de carrière, on doit être évalué objectivement en fonction de la qualité intrinsèque de son travail. L’appréciation finale ne doit pas être établie en comparaison avec les autres enseignants. Pour le SNUipp, il n’y a pas d’enseignants "excellents, très satisfaisants, satisfaisants ou insuffisants" : il n’y a que des fonctionnaires du Service Public d’Education, engagés pour la réussite de tous les élèves

Mais comme l’a dit si bien notre DASEN : « Ce n’est pas parce que l’on est dans les 70 % que l’on est mauvais » !!!! On reste juste moins méritant que les autres pour gagner plus de sous plus vite !!!

 

7 visiteurs en ce moment

*Top SNUipp Lozère Espace Jean Jaurès 48000 MENDE Tel : 04 66 49 15 90 Courriel : snu48@snuipp.fr
©Copyright 2006 - SNUipp-FSU de la Lozère, tous droits réservés.